09 février 2024

Moi, menteur

    Intrigué par le titre, Yo, mentirosoMoi, menteur, j'ai été voir si cette B.D d'Antonio Altarriba et du dessinateur Keko était la biographie du camarade Lot et Garonnais Jérôme Cazuhac, 71 ans, qui se prépare à revenir en politique dans son fief de Villeneuve sur Lot. Mais non, le titre lui allait pourtant comme un gant, il ne s'agit pas de lui  mais de politiques du même acabit, espagnols ceux-là.


 L'auteur Antonio Altarriba connu et reconnu pour El arte de volar, L'Art de voler et qui a le même âge que le sus-cité Merôje nous envoie dire par ailleurs :

  " Je suis frappé de voir à quel point l'absence de scrupules, le manque d'empathie, l'insensibilité sont valorisés aujourd'hui. Licencier des milliers de travailleurs, profiter des vides juridiques, ne pas tenir ses promesses, mentir éhontément aux électeurs n'est plus un problème s'il y a des bénéfices à la clef. Nos sociétés récompensent mieux le mal que le bien, il y a désormais une prime à ne pas avoir de conscience. "

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire