19 janvier 2009

Le chou : votre allié santé

Je suis l'homme à la tête de chou
Moitié légume moitié mec

Paroles et Musique: Serge Gainsbourg
1976 "L'homme à tête de chou"



L'homme à tête de chou par Nicky
Les études épidémiologiques de ces dernières années sont formelles : manger des choux est excellent pour la santé. Il en va de même de l'oignon (nous y reviendrons ultérieurement).

Outre l’aspect préventif de certains cancers, le chou est riche en vitamine B9 aussi connue sous le nom d’acide folique. Cette vitamine souvent déficitaire dans l’organisme humain joue un rôle important dans la production de notre matériel génétique (ADN et ARN). Elle favorise aussi la formation des globules rouges, et elle participe à la fabrication de la sérotonine (neurotransmetteur antistress).

Riches en substances antioxydantes, tous les crucifères (les choux mais aussi les navets) se révèlent bénéfiques dans la prévention de certains cancers (voies digestives principalement). Selon les dernières études scientifiques, la fréquence des cancers serait inversement proportionnelle à la consommation de choux. Cet effet protecteur est dû à la présence dans l’ensemble de la famille des choux de glucosinolates qui ont la propriété de d’augmenter l’efficacité de certaines enzymes du foie qui neutralisent les substances cancérigènes. Parmi les différentes variétés de choux, celui qui est le plus riche en glucosinolates est le brocoli !

Le chou est aussi bien connu pour ses vertus apaisantes en cataplasme sur les rhumatismes. Il est aussi curatif sur les ulcères variqueux et l’eczéma suintant. Les pansements ou cataplasmes de choux se réalisent avec 3 à 4 feuilles bien charnues dont on ôte les grosses nervures avant de les écraser au rouleau à pâtisserie.

En plus de toutes ces qualités, les choux font des merveilles sur les ulcères gastriques. Du fait de leur forte teneur en antioxydants (caroténoïdes comme le bétacarotène, la lutéine et la zéaxanthine) particulièrement recommandés pour lutter contre les effets du vieillissement et notamment la prévention de la cataracte. La choucroute du fait de sa fermentation apporte en plus de nombreuses enzymes, des fibres, des probiotiques (essentiels à la flore intestinale) et de la vitamine C en grande quantité.

Cette page a pour seul but d'informer et ne remplace d'aucune façon l'autorité médicale.

Choupatte
Claude Lalanne (1979) Agen - Musée des Beaux-Arts

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire