20 avril 2013

Un coup d'Étretat

Tour de France par deux (vieux) enfants
(révision du Cours préparatoire : géographie)


Chou maritime - Falaises d'Étretat

Le chou paraît certainement indigène d'Europe; il est déjà mentionné en Grèce par Dioscoride, et Sibthoip l'y a retrouvé sauvage sur les rochers maritimes. M. Bosc dit qu'il croît sur les côtes de France; M. Bouchet l'a trouvé près d'Abheville, sur la falaise de Tréport, et j'ai aussi le souvenir d'en avoir vu quelques pieds épars sur les falaises de Normandie. On le trouve plus abondamment en Angleterre à Staiths, en Yorckshire, dans le pays de Galles, en Cornouailles, et autour de Douvres, où il est déjà indiqué par J. Gérard et Ray.
Cinq espèces de choux ont particulièrement fixé mon attention; savoir, les brassicaoleracea, campestris, rapa, napus et prœcox. Je vais les passer successivement en revue...

PREMIÈRE ESPÈCE. Brassica oleracea.
Première Race. Chou sauvage (br. oleracea).
Seconde Race. Chou-cavalier ( br. ceracea acephala ) il porte vulgairement, dans le midi de la France, le nom de caulet, qui a la même origine. 
Troisième Race. Chou cloqué (br. oleracea bullata).
Quatrième Race. Chou-cabu ou pommé(br. oleracea capitata).
 Le chou déprimé ou aplati (depressa)
Le chou sphérique (sphaerica) 
Le chou obové ou en œuf (obovata)
Le chou elliptique ou opale (elliptica)
Enfin le chou pain-de-sucre (conica)
Cinquième Race. Chou-rave (br. oleracea, caulorapa)
Sixième Race. Chou botrytis (hr. oleracea botrytis)


Caulet - Chou cavalier adolescent-Avril 2013
Bon  pour la garbure, le Caldo verde portugais ou pour donner aux poules.

DEUXIÈME ESPECE. Brassica campestris.
Première Race. Chou oléifère ( br. campestris oleifera, ou colza).
Deuxième Race. Chou à faucher (br. campestris pabularia).
Troisième Race. Chou-navet (br. campestris napo-brassica).
dont Le vrai chou-navet (napo-brassica communis) et le rutabaga (napo-brassicarutabaga), ou chou de Laponie , chou de Suède. Attention, (c'est moi qui souligne,) Il faut prendre garde de ne pas confondre, dans diverses langues, le chou-navet en un seul mot et le chou navet en deux mots : le premier est le brassica. campestris napo-brassica, que je viens de mentionner ; le second est le brassica napus, dont je parlerai plus bas.
TROISIEME ESPÈCE. Brassica rapa.
Première Race. Rave aplatie (br. rapadepressa).
Deuxième Race. Rave oblongue (br. râpa oblonga ).
Troisième Race. Rave sauvage ou ravette (br. râpa oleiiera).
QUATRIÈME ESPÈCE. Brassica napus.
Première Race. Navet oléifère ou navett* (br, napus oleifera).
Deuxième Race. Navet comestible (br. napus esculenta).
CINQUIÈME ESPÈCE. Brassica praeçox.

Extraits du Mémoire sur les différentes espèces, races et variétés de choux et de raiforts cultivés en Europe
Augustin Pyramus de Candolle 1778-1841- Genève

Nous verrons les raiforts et les espèces analogues une autre fois. Inutile de se prendre le chou si vous ne vous rappelez pas de tout, le mémoire ici.

Penser à relire La Soupe aux choux de René Fallet  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire