29 mars 2011

Corne d'Aurochs

En le regardant avec un oeil de poète
On aurait pu croire à son frontal de prophète
Qu'il avait les grand's eaux de Versailles dans la tête



Luis Buñuel - La ilusión viaja en tranvía - On a volé un tram
 Mexique - 1954

J'ai eu la chance de passer mon enfance au Moyen Âge, cette époque douloureuse et exquise, comme l'écrivit Huysmans.
Douloureuse dans sa vie matérielle. Exquise dans sa vie spirituelle. Juste le contraire d'aujourd'hui.
Luis Buñuel

( Quelques mots qui en disent long...
Si je n'étais pas iconophobe, je le vénérerais, Luis Buñuel )

Buñuel le Mexicain, à la Cinémathèque de Toulouse 

28 mars 2011

Photographie


Photographie

Une installation d'Emmanuel Benoit
( coordonnées aimablement fournies par lucm.reze )

Rue Mage , anciennement rue des Affachadors à Toulouse - Tolosa

19 mars 2011

Fleur bleue


La grande pervenche

La grande et la petite Pervenche, Vinca major et Vinca minor, des amies de toujours.
[ Vinca major et Vinca minor sont dans un bateau, Vinca major tombe à l'eau.
Qui reste-t'il ? Pince-moi. ]


et aussi la Véronique

 [ Véronique, celle qui rit quand on la sollicite. Je préfère cette version à celle-ci : Véronique, deux qui la tiennent, un qui l'embête. ]

et encore la bourrache, le myosotis, la chicorée...

13 mars 2011

L'apprenti sorcier

« Envoyé de l’enfer, veux-tu donc noyer toute la maison ? Ne vois-tu pas que l’eau se répand partout à grands flots ? » Un imbécile de balai qui ne comprend rien ! « Mais, bâton que tu es, demeure donc en repos !
« Tu ne veux pas t’arrêter, à la fin !… Je vais, pour t’apprendre, saisir une hache, et te fendre en deux ! »
Voyez-vous qu’il y revient encore ! « Comme je vais me jeter sur toi, et te faire tenir tranquille !… » Oh ! oh ! ce vieux bâton se fend en craquant !… C’est vraiment bien fait : le voici en deux, et, maintenant, je puis espérer qu’il me laissera tranquille.
Mon Dieu ! mon Dieu ! les deux morceaux se transforment en valets droits et agiles !… Au secours, puissance divine !
Comme ils courent ! Salle, escaliers, tout est submergé ! Quelle inondation !… Ô mon seigneur et maître, venez donc à mon aide !… Ah ! le voilà qui vient ! « Maître, sauvez-moi du danger : j’ai osé évoquer vos esprits, et je ne puis plus les retenir.
— Balai ! balai ! à ton coin ! et vous, esprits, n’obéissez désormais qu’au maître habile, qui vous fait servir à ses vastes desseins. »

Johann Wolfgang von Goethe
Faust et le Second Faust suivi d’un choix de Poésies allemandes
Traduction Gérard de Nerval.
Garnier frères, 1877 (pp. 327-328).
 
E=mc2 , c'est vrai, tout est relatif.

Je mets un disque de Count Basie
Il ne m'en faut pas davantage
Pour m'enlever tous mes soucis
Juste un p'tit disque de Count Basie
 
Henri Salvador sur l'air de Lil' darlin'
 
Ça chauffe à Fukushima

10 mars 2011

Canard Lapin

Lapin Canard


Canard Lapin
Lapin Canard
       Canard Lapin...   

Panier Piano Panier Piano Panier Piano....
Pruneau cuit Pruneau cru Pruneau cuit Pruneau cru...

Chourfette, chourfette, chourfette, chourfette...
        - Avec quoi tu manges ta soupe ?
  - Avec une fourchette !  Non ??

07 mars 2011

Mitaine

Gants de mi-saison

Mitaine, nom féminin
Sens : Gant qui ne recouvre pas les deux dernières phalanges des doigts [Couture].


Le jeune homme sans soin
et, de plus, irrespectueux

Sans la moindre mitaine,
Il lit l’œuvre de Taine.
Son thon de l'aquarium
S'évade et file à Riom.
A son excellent père
Il parle avec colère.
Surveille mieux, fiston,
Ton thon, ton Taine et ton ton.

Alphonse Allais - Le sourire, 1900     

Et le croque-mitaine, alors, d'où il vient ? On ne sait pas trop.


Le redoutable M. Croque-mitaine, la terreur des petits mauvais sujets.
1ère moitié 19e siècle Paris ; Musée National des Arts et Traditions Populaires
 
Que nous dit Emile Littré : 
 
CROQUE-MITAINE
(kro-ke-mi-tè-n') s. m.

Monstre imaginaire, qui figure dans quelques contes de fées, et dont on fait peur aux petits enfants. Toi .... Prends l'arme de ce héros ; Puis, en vrai croque-mitaine, Tu feras peur aux marmots, BÉRANG. Mirmid.
Avec le sens général d'épouvantail. C'est son croque-mitaine. Au plur. Des croque-mitaines.

Étymologie
Croquer, et mitaine. Mais que signifie mitaine ici ? Est-ce pour dire à l'enfant que le monstre croquera ses mitaines et ses doigts avec ? ou bien est-ce une altération du flamand metjien, petite fille, comme l'ont dit quelques-uns ; étymologie satisfaisante pour le sens ? Ce mot n'est pas dans les anciens dictionnaires.
 
Et puis l'avis de Wiki et une pensée pour la Came-crude (la jambe crue !) du côté d'ici.

04 mars 2011

Let's dance

and fly away with  Christopher Walken


Dansant - arrêt sur image


Fat Boy Slim -  Weapon Of Choice  (SnOOpTouch)


En vol
( These boots are made for Walken !  )


Fatboy Slim   

01 mars 2011

Buzz

Je suis sereine.

Nous proposons que le savoir faire, reconnu dans le monde entier, de nos forces de sécurité, permette de régler des situations sécuritaires de ce type.


Papa : Créer une SCI à 93 ans, c'est possible !
Maman : Je m'associe à toi de tout coeur, mon Bernard !
Patrick Huilier : Kadhafi lit Montesquieu.


Tout ce que j'ai fait, c'est égal.

François Bairoux : Les partis se tiennent par leurs noyaux durs.
Boris Boisbouillon : Kadhafi ( et Monsieur ?) a été un terroriste. Il ne l'est plus, il a fait son autocritique.


Oh putain, ils sont venus, ils sont tous là !

Copains d'avant :

Michel Crocant, Premier Ministre ? Et pourquoi pas Michel Poniatowski ?
Bernard Kouch-Paniais : Hé ho ! je suis là ! si, si, là, au fond du trou !
Jacques Attila : Et moi, et moi, j'ai 3000 nouvelles propositions !
Eric Baisons-Jeune : Tant que je garde une petite occupation.
François Bairoux : Les partis se tiennent par leurs noyaux durs. (sois gentil, François, tu l'as déjà dit et de plus, tu n'as rien à faire là)
Jacques C. Hariri : ça m'en touche une sans faire bouger l'autre.


Ya même Nico le fils maudit

Chef Nico : Nous avons besoin de vous, Dominique. ( Dominique nique-nique ? non, non, pas çui-là, celui pendu à un croc de boucher ) ( Chef Nico en aparté : le con de sa race ! )
Brice Boutefeux : Je suis sonné. Je prendrais bien un petit rhum, moi.
Patrick Huilier : Oh bé té, finalement, je reste, on est pas bien là ?
Gérard Plombet : Tu sais que j'ai envie de te casser la gueule ! - Chef Nico : Tu sais à qui tu t'adresses ? GP : c'est pour rire, relaxe !
Alain Jupet (un landais!) : Je suis épris de justice. (14 mois avec sursis)
Claude Gland : et mon ami Guano, alors ! il sent la fiente ?
François Bairoux : Les partis se tiennent par leurs noyaux durs. (François !!!)

Permettez que je vous raccompagne

 Je suis Soeur Haine
Je suis verte,  je vais écrire deux livres, voilà !

Dessins d' Edward Lear : A Book of Nonsense ( le bien nommé )