26 mai 2008

Riquette Hamamélis

...et j'avais le coeur serré au souvenir de la dame de l'Agence de voyage qui m'avait présenté de belles images de plages sous un grand ciel bleu, le rocher de la Vierge irisé au soleil couchant... Il pleuvait depuis quinze jours et nous étions sortis en ville pour notre dernière ballade. Mon grand dadais de mari s'abritait autant qu'il le pouvait sous une porte cochère et les enfants jouaient dans l'eau du caniveau. N'y tenant plus, laissant éclater ma colère rentrée, je m'écriais: "nom de nom, sortez de là et remettez vos K-Way".


Écrits à l'encre violette

Riquette Hamamélis (de son vrai nom, Henriette Dutoit) entre en sixième peu après son douzième anniversaire. Elle passe son Bac à 18 ans et achètera beaucoup plus tard une Renault Laguna. Dans son ouvrage à compte d'auteur, La vie comme je la vis*, Écrits à l'encre violette, publié aux Éditions de la Rémoulade, elle nous livre la vision apaisée de son existence auprès de son époux et de ses trois enfants. Pratiquant par touches légères, sa plume se fait pinceau pour nous donner ces courtes aquarelles qui sont la marque de son écriture.

*il s'agit du verbe voir au passé simple