20 avril 2008

Sentier des lichens





Promenons-nous le long du Sentier des lichens de Sérignan du Comtat (apporter sa loupe) et examinons le micocoulier, le chêne et le pin d'Alep, l'érable de Montpellier et la surface du Vieux Calvaire.

Tentons de reconnaître (ça me crève les yeux et je n'arriverai jamais à retenir leurs noms) Physcia biziana, Physcia ascendens, Arthona radiata, Xanthoria paretina, Hyperphyscia adglutinata, Candelaria concolor, Physconia grisea, Rinodina, Aspilicia contorta, Candelariella medians, Lecanora albescens, Acarospora glaucocarpa, Flavoparmelia soredians, Flavoparmelia caperata (sa soeur), Xanthoria candelaria , Amandinea punctata...

3 commentaires:

  1. Je ne sais pas si c'est le même, mais je vais souvent dans ce village, et j'y retourne en août, je regarderai au mieux les lichens;

    RépondreSupprimer
  2. Massilimanga21/04/2008 03:38

    c'est couillon de la lune ce que je vais vous dire, mais c'est beau tout ça. Moi, ça me fait un bien fou de regarder de part chez vous!

    RépondreSupprimer
  3. Oh la Baleine, ce Sérignan-là (il en existe un autre au sud de Béziers)est à huit kilomètres d'Orange.
    Lichenement vôtre.

    Massilimanga, ce n'est pas couillon de la lune du tout, au contraire!
    Cordialement

    RépondreSupprimer