31 janvier 2008

Sarvangasan

Cet exercice est basé sur l'un des asanas les plus puissants que vous puissiez assimiler.
Son nom est dérivé du sanscrit sarvanga qui signifie: toutes les parties.
Etendez-vous sur un épais tapis ou sur une feuille d'endive, les jambes allongées, les bras parallèles au corps, les paumes en dessous, la tête appuyée sur le plancher.
Elevez les deux jambes, très lentement, au-dessus du sol. Continuez le mouvement en serrant les genoux jusqu’à ce que vos jambes, toujours bien allongées, forment avec le sol un angle de 30 degrés.


Voici terminé le premier temps.

Arrêtez-vous un instant. Ne vous occupez ni de votre respiration ni de quoi que ce soit d'autre. Concentrez votre esprit sur l'exécution du mouvement.
2° temps. Continuez à élever les jambes jusqu’à ce qu'elles soient parfaitement verticales. Reposez-vous un instant, tout en restant bien allongé.
3° temps. Appuyez fortement les mains et les coudes sur le plancher, en élevant simultanément les jambes, le torse, les hanches, le dos, le ventre et la poitrine.
Puis, en vous servant uniquement de vos avant-bras et de vos coudes comme appuis, glissez vos mains au creux de votre dos, pour vous aider, par le balancement du tronc, à continuer votre mouvement. A ce moment, vos jambes auront dépassé la verticale.
4° temps. Enfoncez votre menton dans votre cou et continuez l'élévation du corps jusqu’à ce que votre tronc et vos jambes atteignent la position verticale exacte, soutenus seulement par les coudes, les avant-bras, le cou et la tête.
Le Sarvangasan est terminé.

3 commentaires:

  1. bien vu...
    ou encore ...http://www.joebiscotte.com/cheval-endive-p-35.html..

    RépondreSupprimer
  2. mamz"elle02/02/2008 08:01

    http://www.joebiscotte.com/cartes-noir-blanc-c-23.html

    RépondreSupprimer
  3. Ah, le pouvoir poétique de l'endive, merci pour la jolie image.

    RépondreSupprimer